Lac Noir par Jochen Gerner à la galerie Anne Barrault

Du 25 février au 8 avril 2017, la galerie Anne Barrault présente Lac Noir, par Jochen Gerner. L’exposition présente des séries de dessins recouvrant des supports imprimés de sources diverses.

Dans son ouvrage expérimental TNT en Amérique, Jochen Gerner étudiait la potentialité du recouvrement de l’encre de chine sur l’album d’Hergé en ne laissant apparaître que les bulles. L’artiste porte un regard analytique, critique et attentif à l’Image. Gerner fait parti de ces artistes faisant lien entre bande dessinée et art contemporain. De par son dépouillement son style s’inscrit dans celui de la ligne claire et fait perdre tout sens à l’image.

La Galerie Anne Barrault présente différents documents imprimés, comme des cartes postales, photographies, cartes géographiques et militaires, affiches de cinéma, bandes dessinées etc. poussés à la dissolution. Dans cette exposition Jochen Gerner continue ses recherches du recouvrement et de l’image effacée, cachée. Il offre une nouvelle possibilité de lecture et d’interprétation de la matière noire. L’image existe déjà, mais l’artiste donne l’illusion d’une réinterprétation souvent inquiétante. Le spectateur cherche alors à découvrir ce qui lui est caché sous ces lacs noirs.

Le titre de l’exposition fait référence au film d’horreur de Jack Arnold, L’Étrange Créature du lac noir, de 1954. Le lac noir désigne l’idée de surface plane et visible, mais également l’idée d’une profondeur dissimulée.

 

One Comment

Laisser un commentaire